A Summit in Paris

£6.99£12.00

A Summit in Paris

£6.99£12.00

2019 – MS072019CD
Recorded in Paris in July 2019, ‘A summit in Paris’ combines the lively recipes of New Orleans with Django Reinhardt’s Gypsy jazz.

EVAN CHRISTOPHER – CLARINET
FAPY LAFERTIN – GUITAR
DAVE KELBIE – GUITAR
SEBASTIEN GIRARDOT – DOUBLE BASS

Clear
SKU: MS072019CD Categories: , ,

TRACKLIST & AUDIO

 

 

PRESS

EVAN CHRISTOPHER

[Evan] is, in my estimation, not only the greatest jazz clarinetist alive, but one of the greatest of all time
AHMET ERTEGUN, FOUNDING CHAIRMAN OF ATLANTIC RECORDS
A forthright sound and a hungry energy
NEW YORK TIMES
in the history of jazz, he will be amidst the greatest of all times
JAZZ CLASSIQUE FRANCE

 
FAPY LAFERTIN

Lafertin is the legitimate heir to Django’s crown
BOB WILBUR USA
Fapy has a sound that might even have made Django envious … a mature guitarist at his peak
VINTAGE GUITAR MAGAZINE USA
With his fiery technique and strong melodic sense, Lafertin takes the recreation of ’30s music one step further
ETUDES TZIGANE FRANCE
Lafertin delves into the realms beyond Django
GUITAR TECHNIQUE USA

FULL REVIEWS

JAZZ HOT 12.12.2019
Evan Christopher-Fapy Lafertin. A Summit in Paris Dans ce nouvel album Evan Christopher poursuit dans la lignée de son Django à la Créole (2008). Cette fois, c’est en compagnie d’un héritier de Django Reinhardt, Fapy Lafertin. On sait que Django avait remplacé le violon de Stéphane Grappelli par la clarinette d’Hubert Rostaing, Maurice Meunier ou Gérard Lévêcque. Pas d’hérésie donc! La rencontre Sidney Bechet-Django Reinhardt aurait pu se faire en 1949-53, d’autant plus que tous deux ont oeuvré pour le même label, Vogue. Fapy Lafertin (1950) est considéré comme l’un des principaux représentants actuels du «jazz manouche» belgo-néerlandais. Il a débuté la guitare à l’âge de 5 ans, il a eu l’occasion de jouer avec Benny Waters et, brièvement, Stéphane Grappelli.
Dès «Wild Man Blues», qui salue Louis Armstrong mais aussi Johnny Dodds, le mariage entre l’expressivité créole d’Evan et le feeling à la Django de Fapy marche à la perfection! La sonorité charnue et boisé d’Evan Christopher évoque Dodds, une trille à la Jimmie Noone près. Dans ce titre qui ouvre le programme, Sébastien Girardot prend un excellent solo. Evan et Fapy rivalisent de vitalité et de dextérité. En avril 1947, Django a enregistré son «Claire de Lune» avec Michel de Villers (cl) et Willy Lockwood (b, un parent de Didier). Nous avons là une belle version qui comme dans l’originale est introduite de main de maître par la guitare solo avant de passer le relais à une clarinette rêveuse dont la magie n’opère que si la sonorité a le charme nécessaire. Ce qui est ici le cas. L’atout de la sonorité chaude, profonde de cette clarinette dérivée des maîtres louisianais fait aussi le prix de cette version sur tempo paisible d’«After You’ve Gone». Evan Christopher dispose d’une belle homogénéité du registre du grave à aigu. A noter l’effet de surprise bien venu de l’arrêt brusque du solo de Fapy avant la reprise du thème qui clôt ce bel échange entre la clarinette et la guitare. C’est en octobre 1936 que Django a gravé pour Gramophone ce «Sweet Chorus» avec Stéphane Grappelli, Joseph Reinhardt, Baro Ferret et Louis Vola, sur un tempo plus enlevé que la présente version. La clarinette plaintive d’Evan Christopher est un substitut parfait au classicisme distingué de Grappelli. Fapy Lafertin est totalement dans l’esprit du monstre sacré Django. L’interaction Evan-Fapy balance bien, et les pieds s’activent. La superbe ballade «In a Sentimental Mood» de Duke Ellington donne à Fapy Lafertin l’occasion d’offrir un solo flamboyant et plein de lyrisme. La qualité de timbre d’Evan Christopher n’est pas sans évoquer celle du regretté Bob Wilber. C’est en janvier 1941 que Sidney Bechet enregistre sa «Egyptian Fantasy» pour RCA avec Red Allen. Moins connu et au piano, Bechet a remis ça à New Orleans pour John Reid en juin 1944 avec la source de la clarinette néo-orléanaise: Alphonse Picou et Big Eye Louis Nelson. La présente version permet d’entendre un solo concis et efficace de Sébastien Girardot avant une impressionnante envolée de Christopher. «J’attendrai» enregistré par Rina Ketty en 1938 est l’adaptation d’une chanson italienne (musique de Dino Olivieri) et elle fait aussi penser à Django filmé en jouant ce titre en 1939 avec son Quintette du HCF. De ce fait c’est devenu un classique de la «musique à Django» défendu par Fapy Lafertin (1996), Raphaël Faÿs (2000), Jimmy Rosenberg (2000), Angelo Debarre (2007)…et d’autres. La présente version n’est pas la plus négligeable. Le «Swing That Music» lancé en 1938 par Louis Armstrong reste inégalable bien que le quartet délivre beaucoup de swing dans son adaptation (bon solo de Sébastien Girardot). Enfin, «Little Creole Lullaby» de Sidney Bechet, qui a été enregistré par Claude Luter en 1961 (Vogue 45-880), n’est pas sans évoquer «La Rosita» de Paul Dupont enregistrée par Eddie South (décembre 1927) puis par Coleman Hawkins et Ben Webster ensemble (octobre 1957). Cette jolie mélodie figure aussi dans l’album Spreadin’ Joy de Bob Wilber dans la continuité duquel s’inscrit Evan Christopher. A côté de ces classiques du jazz, le tandem nous propose des thèmes originaux. Signés Evan Christopher nous avons «Old Sober March» qui swingue bien pour une marche (solo de guitare totalement dans le style de Django inflexions comprises), «A Summit in Paris» (tempo médium propice à laisser chanter la clarinette). Signés Fapy Lafertin nous découvrons «Plachterida» (introduction hispanisante avant de nous faire danser le tango –le spanish tinge cher à Jelly Roll Morton), «Cinzano» (tourbillon d’une virtuosité valsée). Un disque qui se laisse écouter avec plaisir.
MICHEL LAPLACE

Reviews

There are no reviews yet.

Be the first to review “A Summit in Paris”

Your email address will not be published. Required fields are marked *

Items will be dispatched no later than one day after purchase unless the office is closed due to holidays or touring.

All CDs to the UK will be shipped by UK first class post.
All CDs to Europe and the rest of the world will be shipped by first class overseas post.

X